La diversification alimentaire

Publié le par La Princesse et le Crapaud

Aujourd’hui, nous sommes allés à Oceanopolis avec mes parents et au restaurant, il y avait presque un bébé à chaque table et j’ai été étonné de voir qu’uniquement le mien mange seul. Autour de moi, toutes les mamans donnaient des petits pots à leur enfant

La période de la diversification alimentaire est souvent attendue avec beaucoup d’impatience par les parents pour faire découvrir de nouvelles saveurs à leur enfant. Généralement, on se tourne, comme ses mamans, vers les petits pots ou mieux les purées maison. C’est le choix que j’ai fait tout naturellement pour Princesse pendant quelques semaines euh… non plutôt pendant quelques jours mais j’ai vite abandonné l’idée : trop de travail ! Cuire une portion de légumes spécialement pour elle, la réduire en purée et ça à chaque repas, je n’arrivais pas à suivre (à l’époque je travaillais à plein temps). Je me suis alors tourné vars les petits pots mais en les choisissant avec soin : j’ai alors remarqué que dans les petits pots Bledina, il y avait du sucre ! Euh… Je veux une purée de carottes pourquoi est-ce qu’il y a du sel et du sucre dedans? J’ai jeté mon dévolu sur les petits pots de la marque Hipp biologique avec un seul bémol, il n’y en a pas partout et il y avait peu de choix pour varier les menus. J’ai aussi découvert une autre marque bio Babybio qui offre un joli panel de recettes qui sortent un peu de l’ordinaire : quinoa, panais,… pour varier les repas du jeune enfant.

Pour mon fils, je me suis relancé dans l’aventure des purées maison mais Crapaud refusait de manger avec la cuiller, une vraie cata pour ses habits et l’environnement général du repas. J’ai alors découvert la DME et ce fut une révélation !!!

Mais la DME késako?

La DME ou Diversification Menée par l’Enfant consiste à laisser manger son enfant de manière autonome. Je préparais donc à mon loulou sensiblement la même chose que pour nous et nous avons dès le départ mangé tous les 3, ensemble ! Plus de repas anticipé pour lui ou de repas entrecoupés et/ou souvent froid pour maman. Alors je ne vous cache pas qu’au début, un visiteur inconnu aurait pu croire que la table, la chaise et le sol venaient de subir un attentat à la carotte ou la patate douce mais petit à petit, il a mangé plus proprement avec ses mains puis avec ses couverts depuis environ 2/3 mois. Aujourd’hui, il mange super bien avec sa fourchette et boit au verre comme un grand ! (maman trop fière hihi)

Un autre avantage de cette méthode est le fait que l'enfant découvre les aliments avec tous ses sens : la carotte ressemble à une carotte qu'il peut toucher, écraser au contraire des petits pots où tous les légumes ont le même visuel et la même texture. Il va la porter à sa bouche (ou ses cheveux, ça dépend des fois!), la sucer, la ronger s’il a déjà quelques dents, la mâchouiller avec ses gencives et finalement avaler quelques petits morceaux. Car oui, on peut pratiquer la DME même si bébé n’a pas de dents, Crapaud a sorti sa première dent à 9 mois et j’ai commencé la diversification à 6 mois, lorsqu’il tenait bien assis tout seul (c’est une des conditions indispensable à respecter pour pratiquer la DME), je lui donnais du coup des morceaux assez fondants. Après, au niveau de la composition des repas, il n’a mangé que des fruits et des légumes jusqu’à un an, âge auquel j’ai introduit la viande et les laitages mais ça c’est comme on veut !

Du coup, aujourd’hui au resto, il a eu le droit à un menu rien que pour lui et il a tout dévoré !

La diversification alimentaire

Et chez vous, on diversifie comment?

Publié dans Maternage

Commenter cet article